Pourquoi Renault met en place un Fab Lab interne…

image usine

Renault a participé à une expédition de la FING consacrée au mouvement des Makers, au DIY et aux Fab Labs. Ce bref retour d’expérience explique d’abord les motivations de cette participation et des réflexions sur le sujet (innovation collaborative). Ensuite, il détaille ce qui a été appris au cours de l’expédition collective – savoirs, rencontres, discussions, échanges d’expérience -, et enfin la manière dont le Creative People Lab est mis en place et utilisé : espace de conception, de maquettage, bien sûr, mais aussi tiers-lieu interne, espace d’échange d’émotions, de discussion, et pour finir module d’apprentissage organisationnel de la firme innovante. 

Quelle place pour les Fab Labs dans l’innovation ?

Depuis un an, Renault a participé à une expédition de la FING visant à étudier le mouvement des Makers, le DIY (Do It Yourself), et les Fab Labs. La problématique a été élargie au début pour poser la question suivante : « en quoi les modes de production, conception, financement issus du web et du monde numérique en général, impactent ou impacteront la manière de faire les choses dans le monde des objets ?  ».

Cette participation s’est faite dans le cadre de l’activité de la Direction Vision / Créativité de Renault dont les missions peuvent être résumées en trois points :

  1. veille active et prospective : suivre et comprendre les mouvements hors du monde automobile et hors de Renault, pour les confronter à notre stratégie, et alimenter les sujets de recherche, ou les évolutions à venir,
  2. innovation collaborative & créativité : un dispositif d’appel à idées permet d’identifier des porteurs d’idées et des idées intéressantes, et de les travailler collectivement dans des ateliers pour explorer leur valeur,
  3. échanges externes : boxer nos idées et nos frontières par le biais d’échanges au sein de la Communauté d’innovation Renault, de Think Tanks, lors des expéditions de la FING, ou encore dans Minatech Ideas Lab.

En commençant l’expédition, nous avions déjà en tête de monter une sorte de Fab Lab interne : un lieu permettant à la fois le prototypage rapide d’idées, l’exploration multidisciplinaire de sujets en construction, en incubation. Un espace de jeu, de rencontre et d’échange aussi, entre les porteurs d’une idée et des métiers clients internes.

La motivation de Renault était donc très liée à l’innovation, et à l’exploration.

Ce que l’expédition de la FING  « Re-Faire » a apporté

L’expédition a été très riche sur le plan du contenu, comme sur le plan des échanges et des rencontres.

Sur le contenu, elle a permis d’appréhender la richesse d’un sujet qui dépasse largement le champ du prototypage ou de la fabrication stricto sensu. Nous avons pu y découvrir et échanger autour du crowdfunding, de l’impression 3D, des business models associés. Nous avons pu également, grâce à Nod-A (co-organisateur de l’expédition de la FING avec NoDesign, jouer avec toutes ces idées – par le biais d’une synthèse graphique très riche – et les appliquer en groupe sur des cas d’études pour voir concrètement comment elles peuvent impacter la conception, la réalisation, le financement, la commercialisation.  Un jeu de cartes est en cours de réalisation qui permettra à chacun de continuer à intégrer ces éléments de réflexions dans ses propres projets. Une manière innovante de capitaliser !

Sur les échanges, cela nous a permis de rencontrer d’autres entreprises, organisations, designers que le sujet intéresse – Safran, La Poste, Seb, Without Model, NoDesign – mais aussi des chercheurs lors d’une journée au 104. Les journées de travail ont permis de faciliter ces échanges et ces rapprochements, dans une ambiance ludique d’exploration collective. Les échanges ont permis de confirmer que la question des Fab Labs, parce qu’elle apporte une dimension de lieu physique et d’échanges multi-métiers fait dérouler beaucoup de questions organisationnelles, RH, de culture d’entreprise.

A la sortie, notre vision de ce qu’est un Fab Lab s’est élargie : d’un simple lieu de travail transverse et de prototypage, le Creative Lab a été pensé dès le début – et grâce aux échanges rendus possibles par l’expédition – comme un tiers lieu interne, comme un espace d’exploration collective, comme un outil de dé-silotage, de dé-fixation, en un mot de créativité.

La vision du Fab Lab interne : le Creative People Lab

Le Fablab interne – le Creative People Lab – a vu le jour pendant l’année de l’expédition. Il est maintenant utilisé, avant même d’avoir été équipé en machines de prototypage rapide. Et pour cause : la valeur ajoutée d’un Fab Lab ne réside pas uniquement dans la capacité de réalisation de maquettes et d’itération (mettre le « faire » au cœur du travail de conception) ; la valeur d’un FabLab interne réside aussi dans la création d’un espace d’échanges, de questionnements, dans la convivialité qui permet aux différents métiers de travailler dans un lieu différent, orienté vers la conception et la réalisation, c’est-à-dire centré sur l’exploration de la valeur des idées travaillées. Espace de respiration, de design thinking, de conception.

Ce Creative Lab rend donc possible des échanges transverses nouveaux, et favorise le traitement de sujets multi-disciplinaires / multi-métiers. Il favorise également une étape d’exploration du sujet relativement large, car sortie momentanément des contraintes de résultats et de retour sur investissement immédiats. Cette exploration permet de faire collectivement une cartographie des connaissances sur ces sujets (soit présentes dans l’entreprise, soit manquantes et à acquérir ou à chercher auprès de partenaires).

Pour le moment, deux types de participants utilisent le Creative People Lab : des volontaires pour creuser des idées issues du forum interne, tous les jeudis pour une séance ouverte (l’Atelier des idées), et des clients internes pour des ateliers de conception innovante plus structurés, en plusieurs séances, avec des groupes plus nombreux, et un travail de préparation et de capitalisation conséquent. Dans ce deuxième cas, des participants externes ont pris part au jeu ; c’est aussi une manière d’ouvrir la réflexion sur certains sujets à des intervenants externes, académiques ou non. Les outils utilisés : méthode C-K, parcours clients/utilisateurs, jeux de cartes, cartographie des acteurs, design de service, etc…Ces méthodes d’animation et de structuration du travail sont des outils pour permettre aux bonnes discussions de prendre place, et aux bons enjeux d’être posés et partagés.

L’objectif est que le Creative People Lab se peuple peu à peu de manière spontanée de collaborateurs qui ont une idée à concrétiser, à partager. Il faut que ce lieu soit aussi un lieu d’échanges de savoirs, et de savoir-faire. La culture d’innovation passe par tout cela à la fois, Ford l’a bien compris, puisque certains salariés sont « envoyés » dans les TechShops pour creuser certains concepts, et que des imprimantes 3D sont mises à dispositions des ingénieurs.

Perspectives

Renault a déjà une capacité de réalisation et de fabrication très aboutie. Le Creative Lab est là pour apporter une capacité de mise en dynamique de jeux de conception collective, de questionnement, d’exploration. Le Creative People Lab est un espace dont les usages apparaissent au fur et à mesure de son utilisation : en cela il représente un module organisationnel puissant pour transformer l’entreprise et la faire évoluer vers une culture d’innovation encore plus forte : esprit de jeu et d’exploration, collaboration, apprentissage permanent, variété de concepts et d’approches. Le tout orienté vers la création de valeur et la concrétisation.

A lire sur le sujet

Partager

Lomig Unger

About Lomig Unger

Docteur en physique, d’abord ingénieur de recherche en dépollution.

5 thoughts on “Pourquoi Renault met en place un Fab Lab interne…

  1. Pingback: Un FabLab interne à l’entreprise ? oui mais pour quoi faire ? | Cogito Expo 13

  2. Pingback: Les fab Labs, lieu de créativité, de participation et nouvelle approche pour le management en entreprise

  3. Pingback: Retour sur le deuxième workshop du PROTO204 | Paris-Saclay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>