TABBY. L’automobile en kit

os vehicle 2

La société italienne OSVehicle commercialisera au printemps 2014 la première voiture open source, destinée à un usage urbain. Une révolution dans la façon de penser et de fabriquer l’automobile.

Le must des voitures italiennes ? Jusqu’ici, les Ferrari, parfois plus d’un million d’euros sur catalogue, tenaient le haut du pavé. Une étonnante machine vendue en kit, pour moins de 2000 euros, pourrait bientôt changer la donne. La Tabby, livrée sans carrosserie, est le nouveau bolide vedette issu de l’imagination des designers auto transalpins.

Cela fait sept ans que Francisco Liu (originaire de Macao, ex-Cagiva et Pininfarina) et Ampelio Macchi (ex-Aprilia et Husqvarna) consacrent leur énergie à la création de la première voiture en kit du marché. Ou, plutôt, une « plateforme motorisée », tant leur machine est simple et adaptable. Le nom du projet en résume la philosophie : « OSVehicule », pour véhicule Open Source. Soit une voiture customisable, procédant du concept des logiciels libres.

Un Lego géant

C’est dans des boîtes en carton, comme des meubles Ikea, que la Tabby sera acheminée chez les clients des ingénieux italiens. Car l’acheteur a aussi sa part à jouer dans la construction. Comme un Lego géant, il lui faudra monter le moteur, les suspensions, la direction, les freins, les sièges… Charge à lui d’y installer une carrosserie, puis d’améliorer sa Tabby, selon qu’elle soit destinée à son usage personnel, ou à la revente.

Car si l’on s’en réfère à l’histoire de l’automobile, c’est moins à la Testarossa qu’à la Ford T que la Tabby tient son ADN. Comme son ancêtre américaine, symbole de l’avènement d’un assemblage low cost scientifisé, la Tabby est une auto bon marché, vendue à la commande. Elle peut être assemblée (chez soi) en « 41 minutes », avec des outils ordinaires. Au choix, elle est proposée en configuration 2 ou 4 place, avec 2, 3 ou 4 roues ! Petite urbaine, voiturette de golf, utilitaire ou 4×4 compact : la Tabby, dont les éléments sont partagés sous Creative Communs et les plans téléchargeables en ligne, est aménageable à l’envi.

« Hacker l’industrie automobile »

Ce bolide réservé à l’usage urbain, disponible à la vente au printemps 2014, vise tant les garagistes amateurs que les constructeurs-tiers. Il semble en effet particulièrement adapté aux pays émergents : coût réduit, peu d’espace nécessaire à la construction, main d’œuvre et ressources nécessaires limitées, adaptabilités à des besoins variés…

« Hacker l’industrie automobile ! », tel est le mot d’ordre de Francisco Liu et Ampelio Macchi. « Tabby est le point de départ pour la création d’une nouvelle gamme de véhicules qui peuvent servir différents objectifs. Nous fournissons une alternative de grande qualité et à bas coût à l’une des premières étapes, parmi les plus onéreuses, dans le développement d’un véhicule », explique OSVehicule sur son site web.

Le projet collaboratif Tabby, présenté comme le premier à se concrétiser à l’échelle de l’industrie automobile, rejoint d’autres initiatives originales de voiture 2.0, tels que Local Motors, Riversimple et Wikispeed (que nous avions déjà évoqué dans un précédent article). Restera à ces innovateurs de composer avec les lois et normes de sécurité régissant la circulation. Là aussi, créativité, lobbying, et persévérance, seront nécessaires pour « hacker » la route à grande vitesse.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les nouveaux modèles industriels et rencontrer l’équipe de Tabby, rejoignez-nous le 24 juin 2014 à 19h pour Open experience #5.

Photo d’illustration : OSVehicle

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>