Open experience : pour débattre des modèles économiques de l’open

De janvier à juin 2014, Without Model organise avec Mutinerie Open experience, une série d’articles, interviews et événement autour des modèles économiques de l’open, vous en êtes ?

L’open se diffuse, comment le pérenniser ?

L’open se diffuse et s’applique à des terrains nouveaux : open manufacturing, open data, open science, open access, …, .

De nombreux individus choisissent de contribuer à des initiatives ouvertes, de construire ensemble un bien commun et de le mettre à disposition de la communauté.

Dans le même temps, des organisations se structurent autour de ces logiques ouvertes : entreprises, associations, organisation informelles.

C’est tant mieux.

Cependant de nombreuses questions de modèles économique sont associées aux modèles ouverts :

  • Comment concilier la construction d’un bien commun et un équilibre économique permettant aux contributeurs de subvenir à leurs besoins ?

  • Comment financer les constructeurs de biens communs ?

  • Comment des entreprises peuvent-elle se financer dans une logique ouverte ?

  • Quels bénéfices pour elles de reverser dans le commun ?

  • Parler de modèle économique quand on parle d’open, est-ce une hérésie ?

Without Model et Mutinerie ont décidé de nourrir la réflexion sur ces questions (et d’autres) dans l’idée de mieux faire connaître ces modèles et d’en faciliter la compréhension et l’adoption par le plus grand nombre.

Transmettre de la connaissance, faire naître inspirations et opportunités, des croisements créatifs entre les modèles d’affaires traditionnels et les modèles ouverts

On a trois hypothèses au moment de commencer ce travail :

  • On gagnera à sortir du débat “pour ou contre” et identifier les terrains propices au modèles ouverts

  • Le sujet de l’open est plus large que les organisations qui travaillent directement dans l’open (les grands groupes aussi)

  • La comparaison entre secteurs est utile

Et concrètement à quoi ça va ressembler ?

Des interviews d’analystes, penseurs, activistes, entrepreneurs. On a commencé a en diffuser certaines comme celle de Michel BauwensPaul RichardetBernard Stiegler, Camille Domange. D’autres sont à venir.

Des études de cas d’entreprises ou d’organisations qui ont bâti un modèle ouvert qui fonctionne.

Des open challenges pour transmettre ce qu’on aura compris, le mettre en débat et l’enrichir :

On publiera une synthèse écrite de ce contenu sous forme d’un petit livre.

Et puis pourquoi pas se retrouver en juin pour une synthèse de tout cela.

Qui sont les forwarders de l’open qui ont commencé à contribuer ?

Michel Bauwens, Paul Richardet, Bernard Stiegler, Frédéric Charles, Jean-Paul Smets, Camille Domange, Neil Jomunsi, Lionel Maurel (Aka Calimaq), Bastien Guerry, Jean-Luc Wingert, Benjamin Tincq, Simon Chignard, Célya Gruson-Daniel, Louis-David Benyayer, Karine Durand-Garçon, Jean-François Caenen, Antoine van den Broek.

Alors, vous en êtes ? Voici comment vous pouvez participer

Vous trouvez l’initiative intéressante : partagez l’information

Vous avez envie de voir tous ces gens, passer une soirée super à réfléchir avec eux, venez au prochain Open Experience sur le logiciel libre et l’open source.

Vous connaissez des exemples d’organisations qui ont développé un modèle économique ouvert dans l’un ou l’autre des 5 thèmes (data, manufacturing, logiciel, science, art et culture), enrichissez la cartographie que nous sommes en train de construire en nous écrivant : *protected email*

Vous avez un point de vue (extrême ou pas) et vous souhaitez absolument le partager, proposez un article

Vous avez d’autres idées pour nourrir la réflexion ou les événements : *protected email*

C’est quoi le Without Model de l’opération ?

Les contenus seront produits par les contributeurs sous licence Creative Commons CC-BY-SA et ils ne seront pas rémunérés financièrement pour cette production. La contrepartie à cette contribution est la visibilité assurée aux contributeurs qui s’impliqueront sur la production des contenus (identifiés comme auteurs sur les productions web ou papier, prenant la parole aux événements+ réalisation d’une série d’interviews).

Lors des événements, les contributeurs seront bien sûr invités gratuitement et les individus qui n’auront pas eu le temps ou l’envie de contribuer en temps à la production de contenu paieront un billet. Les montants collectés serviront à financer la logistique de l’événement. Le surplus éventuel dégagé sera alloué à la réalisation de visuels et à l’édition du livre.

Le livre qui sera réalisé sera mis à disposition gratuitement sous licence Creative Commons CC-BY-SA dans son format numérique et pourra être vendu en format papier. Les revenus générés par la vente de livre seront répartis (après déduction des coûts de fabrication) entre les contributeurs.

Partager

Without Model

À propos de Without Model

Nous travaillons à généraliser les modèles ouverts, collaboratifs et responsables.

3 thoughts on “Open experience : pour débattre des modèles économiques de l’open

  1. Pingback: Partage en ligne : les raisons pour lesquelles il faut faire preuve d’un peu de patience | M'en biens communs

  2. Pingback: Open Experience : Quels modèles économiques pour l’Open dans l’Art et la Culture ? | :: S.I.Lex ::

  3. Pingback: Latest News: Library and Information Science / Veille : Sciences de l’information et des bibliothèques « Library Theory and Research (LTR) Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *